header.gif

Love Love : le faux bateau qui coule

A la vue de ce bateau, on s’imagine déjà appeler les secours pour sauver le marin en détresse sur son bateau qui coule… Mais à y regarder de plus près, le navigateur n’a pas l’air réellement paniqué. Et pour cause ! Son navire est parfaitement stable, il n’est pas du tout en train de sombrer.

L’artiste Julien Berthier a cherché un bateau naufragé, en ruine. En 2007, il en a trouvé un à Granville, en Normandie, et a convaincu la propriétaire de le lui confier après lui avoir expliqué son projet.
Le navire a été coupé en deux, la quille a été modifiée et repositionnée. La coque, longue de 6,5 mètres, ne comprend donc que l’arrière du voilier initial, incliné vers le bas. Un siège a été installé en tenant compte de la nouvelle inclinaison du navire. Enfin, ce dernier a été doté de moteurs pour assurer sa propulsion.
L’artiste a baptisé sa création Love Love en hommage au nom donné à ce type de bateaux de plaisance, construits dans les années 80 pour la plaisance en famille.

L’embarcation a d’abord été exposée à Granville, près de son chantier de construction, puis a navigué le long des côtes européennes, ainsi que sur la Tamise à Londres et sur le lac de Constance à Lindau, en Allemagne.
A chaque fois, son design original a trompé les spectateurs ou a suscité les réactions attendues par l’artiste.

2 Commentaires

  1. Jack dit :

    Excellent ! c’est bien d’actualité en plus ;)

  2. BEDEL dit :

    Ouais je l’avais en stock depuis quelques temps, c’était l’occasion rêvée pour le sortir.

Laisser un Commentaire